Actualités :

Eau du Morbihan recrute un chef de service Production d’eau potable

Eau du Morbihan recrute un Chef de service Production d’eau potable.

Dans le cadre d’une mutation, le poste de responsable de la cellule Production d’eau potable au sein du Pôle technique de Eau du Morbihan sera prochainement vacant. Eau du Morbihan recherche donc un ingénieur pour prendre la responsabilité de la compétence Production, sous la responsabilité directe du Directeur Général des Services.

A ce titre, il programme et coordonne les travaux d’équipements des infrastructures de traitement de l’eau. Il encadre un agent de catégorie B technique.

Le poste, à pourvoir par voie statutaire ou contractuelle de droit public, est ouvert au 1er février 2018. L’offre d’emploi est publiée sur « emploi territorial » sous le numéro 005617118754.

Les candidatures sont attendues pour le 31 décembre 2017.

 


Le Marais : une nouvelle unité de Production inaugurée le 28 juin 2017

L’unité de Production Le Marais a Tréffléan a été mise en service en avril 2017. Elle a été inaugurée par le Président de Eau du Morbihan le 28 juin 2017, en présence de M. Le Jallé, Maire de Tréffléan, et de Mme Favennec, conseillère départementale.

Cette cérémonie a notamment rassemblé les élus de Eau du Morbihan, de la presqu’ile de Rhuys et du Syndicat Intercommunal desservi par l’unité de Production, les partenaires, les riverains, et les entreprises.

Téléchargez la plaquette de présentation

  • Historique

Antérieurement à 2012 et au transfert de la compétence Production à Eau du Morbihan, le SIAEP de la Presqu’île de Rhuys avait déja acté de la vétusté de l’unité de Production historique de Trégat, sur Theix-Noyalo. Dans la continuité des études menées, Eau du Morbihan a engagé les travaux de construction de Le Marais en 2015, cette nouvelle installation se substituant à l’unité de Trégat.

Le projet a débuté en 2012, par l’achat du terrain, dont le choix a été guidé par sa proximité des canalisations existantes et du barrage de Trégat contenant l’eau brute.

  • Objectifs 2

Cette nouvelle infrastructure vient rejoindre le parc de 15 unités de Production à partir d’eau superficielle gérées par Eau du Morbihan, et les 40 stations d’eaux souterraines, pour une production annuelle de 25 Mm3. Elle intègre le dispositif global progressivement mis en place  par Eau du Morbihan, qui permet de mutualiser les outils de Production, de gérer la ressource de façon optimisée et partagée, dans une logique de solidarité.

Moderne et fiable, l’unité de Production a pour but de desservir les abonnés du SIAEP de Rhuys en eau de qualité, en continu.

Elle est sécurisée par un import à partie de l’usine de Production de Férel gérée par l’IAV et de l’unité de Noyalo de la ville de Vannes. En effet, les 700 000 m3 de la retenue de Trégat qui aliment l’unité en eau brute constituent un stock modeste nécessitant une gestion fine, pour faire face notamment aux pointes de consommation estivales.

Le film ci-après retrace le chemin de l’eau, de la retenue jusqu’à l’unité de Production.

 

  • Les travaux: 7.2 M€

Ils ont commencé en avril 2015 pour une durée de 16 mois. Une période de mise ne route de 3 mois a ensuite été menée par le constructeur pour aboutir à une mise en production de l’eau vers les abonnés le 10 avril 2017.

Les travaux ont consisté en la création d’une filière de traitement de l’eau de 400 m3/h pouvant produire un volume journalier de 8 000 m3 par jour.

Cette filière est une succession de bassins permettant la potabilisation de l’eau. Un traitement d’affinage au Charbon Actif la complète pour garantir une excellente qualité de l’eau produite en sortie d’usine.

Les boues issues du traitement de l’eau sont, quant à elles, déshydratées, stockées puis valorisées en agriculture.

Enfin, pour relier l’infrastructure aux réseaux existants, 2 conduites de 400 mm ont été posées sur un linéaire de 2 km : une conduite d’amenée de l’eau brute et une conduite de refoulement de l’eau traitée.

Entrez au cœur de l’unité d’eau potable Le Marais

  • Le parcours pédagogique

L’infrastructure a été conçue pour accueillir du public, afin de le sensibiliser à l’eau et à la complexité du service.

Les différents bassins en eau n’étant pas accessibles pour des questions de sécurité, le parcours a été complété par un outil Média, présentant l’organisation de Eau du Morbihan, et permettant de découvrir l’unité de Production Le Marais de l’intérieur.

 

 

 

 


Les RPQS 2016 sont en ligne !

Comme chaque année, le Comité Syndical valide les RPQS (rapports sur le prix et la qualité du service) au titre de l’année précédente. Ainsi, lors de sa séance du 30 juin 2017, le Comité a validé les rapports 2016 relatifs d’une part aux compétences Production et Transport, et d’autre part à la compétence Distribution.

Publics, ces rapports qui retracent l’activité du service et présente des indicateurs de performance sont mis en ligne dans un objectif de transparence et d’information du public, accessibles via la rubrique Télécharger où sont disponibles les différents rapports et bilans d’activités.


Sécheresse : des restrictions d’usages

Dans la continuité des décisions et évolutions constatées lors des réunions du Comité sécheresse organisées depuis septembre 2016, le Préfet du Morbihan a décidé d’imposer par voie d’arrêté des restrictions d’usages de l’eau, afin de préserver l’usage prioritaire de l’eau potable.

Les ressources sont en effet à des niveaux inférieurs aux normales de saisons et nécessitent une vigilance particulière.

Chacun est donc invité, au delà des interdictions figurant à l’arrêté, à utiliser l’eau du réseau public comme des ressources privées, dans une logique économe.

Une prochaine réunion du Comité sécheresse est programmée le 30 mai 2017.


Eau du Morbihan recrute son Chef de Service Finances et Ressources Humaines

p1010210Eau du Morbihan recrute son Chef de service Finances et Ressources Humaines dans le cadre d’emploi des attachés territoriaux (attaché, attaché principal). Ce recrutement est envisagé par voie de mutation, détachement ou inscription sur liste d’aptitude, à compter du 1er septembre 2017.

Sous la responsabilité directe du Directeur Général des Services, le chef de service a en responsabilité la coordination financière, budgétaire et la commande publique (marchés) du Syndicat, ainsi que le suivi et la gestion du personnel.

Il participe à la définition et à la mise en oeuvre de la stratégie budgétaire et financière et pilote les analyses prospectives en lien avec la hiérarchie. Il fiabilise les procédures budgétaires et comptables, ainsi que de la commande publique. Il assure le pilotage et la gestion administrative et statutaire des agents du Syndicat. Pour ce faire, il assure l’animation et l’encadrement de l’équipe de 5 agents de catégorie B et C placée sous son autorité.

L’offre d’emploi intégrale est parue sur Emploi Territorial sous le numéro 0056161271. La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 15 février 2017, par courrier à adresser au siège du Syndicat, à l’attention de Monsieur le président.

 

 


Les rapports 2015 sont en ligne !

p1010210Les rapports sur le prix et la qualité du service et le bilan d’activités 2015  sont parus.

Le Comité Syndical a adopté les rapports sur le prix et la qualité du service, au  titre de l’année 2015,  lors de sa séance du 24 juin 2016. L’établissement de ces rapports relève d’une obligation réglementaire et leur contenu est cadré par décret. Ils présentent des éléments descriptifs du service ainsi que des indicateurs techniques, financiers et de relation avec les abonnés.

Ces documents sont réalisés en interne par la cellule « Contrôle d’exploitation » à partir d’une analyse et d’une vérification des données fournies par les sociétés exploitantes travaillant, sous contrat, pour le compte de Eau du Morbihan.

Ces rapports ont également été présentés dans chaque collège territorial, avec un focus sur la situation locale. Ils doivent également être présentés à chaque Conseil Municipal.

Afin de compléter cette exercice et rendre ces informations plus accessibles au plus grand nombre, Eau du Morbihan publie également un rapport d’activité, illustré des projets et travaux en cours, et présentant les points forts de l’année. Largement diffusé, il est également téléchargeable.


Tension sur la ressource en eau : vigilance sur la consommation

Suite à une bel été, sec et chaud, le déficit de pluviométrie se prolonge, pouvant localement engendrer des tensions sur la ressource en eau.

Les débits des rivières diminuent naturellement à l’automne : c’est l’étiage. Habituellement, la pluviométrie abondante en cette période permet de réalimenter les nappes et de regonfler les débits des cours d’eau.

prise-deau-loch-ar-vran-2Cet année, après un été particulièrement sec, les pluies d’automne se font attendre : l’étiage se prolonge, les débits sont faibles, certains cours d’eau sont à sec.

Afin de ne pas accentuer le pression sur les milieux aquatiques, Eau du Morbihan mutualise la ressource disponible et configure son réseau départemental d’interconnexions de manière à diminuer les prélèvements pour l’alimentation en eau potable dans les secteurs où les débits sont faibles (le Loch, l’Ellé, …), mobiliser les cours d’eau et retenues où la ressource reste suffisamment abondante (le Blavet, le Lac au Duc, La Vilaine) et ajuster la production en fonction des besoins et des territoires.

La gestion globale et mutualisée de la ressource permet de ne pas accentuer le phénomène de relative sécheresse que connaît aujourd’hui le Morbihan, et Eau du Morbihan est particulièrement vigilant à ne pas provoquer de tension supplémentaire sur la ressource. barrage-pen-mur-3

Une réunion du comité sécheresse est organisée par le Préfet le 25 octobre 2016. Elle permettra à l’ensemble des partenaires de partager les informations et données disponibles afin que le Préfet juge de l’opportunité de mesures de vigilance et/ou de restriction d’usage.

Quoi qu’il en soit, les consommateurs (particuliers, industriels, agriculteurs, collectivités, …) sont invités à avoir une utilisation raisonnée et raisonnable de l’eau du réseau public afin de contribuer à la préservation des ressources et des milieux aquatiques.


Un bel été, une saison chaude, … une forte consommation d’eau

P1030747Le niveau de la consommation d’eau potable à partir du réseau public en période estivale est notamment dépendant :

  • de la fréquentation touristique : l’augmentation de la consommation débute dès le mois de juin, avec une période particulièrement élevée du 14 juillet au 15 août,
  • de la météo : le soleil, mais surtout la chaleur, influent fortement sur la consommation. L’effet s’en fait particulièrement sentir en fin de journée, en secteur côtier, à l’heure du départ des plages et donc des douches, provoquant des pointes de consommation et donc des besoins instantanés très importants,
  • de la disponibilité des ressources privées : dès lors que le niveau des nappes baisse, les particuliers, les entreprises et les agriculteurs utilisant habituellement leur propre puits ou orage, se retournent vers le réseau public. Le plus souvent en arrière saison touristique, à compter de septembre, ce phénomène s’observe parfois dès la fin mi-août, selon le niveau des nappes, leur recharge et leur utilisation.

En première approche et même si un bilan définitif doit être établi, la saison estivale 2016 semble cumuler ces 3 facteurs. Outre la chaleur, l’été 2016 se caractérise par un déficit de pluviométrie par rapport aux autres années.

Eau du Morbihan est donc particulièrement attentif à la gestion des ressources disponibles et aux débits des cours d’eau, et adapte la configuration du réseau d’interconnexion pour d’une part préserver les stocks et d’autre part, ne pas accentuer la pression sur les milieux aquatiques. Sur les îles (Belle-Ile, Houat, Hoëdic), la gestion préventive des stocks permet d’assurer leur pleine autonomie.

 


Carrefour de l’eau 2016

cgle2016Comme chaque année, Eau du Morbihan sera présent au Carrefour des Gestions Locales de l’Eau 2016, les 27 et 28 janvier.

Le syndicat y partage avec 6 autres syndicats départementaux d’eau potable le stand n°34.

Ces 7 syndicats constituent le Pôle des syndicats départementaux du Grand Ouest dont la convention constitutive a été signée à l’occasion du Carrefour 2015 :

  • SDAEP 22
  • SMG 35
  • Atlantic’eau
  • SDEau50
  • Eau du Morbihan
  • SDE 61
  • VENDEE EAU

Aimé KERGUERIS, Président de Eau du Morbihan, Président du Pôle en 2015, et M. Yannick BOTREL, sénateur et Président du Syndicat départemental d’eau potable des Côtes d’Armor interviendront au nom du Pôle à l’atelier n°10 sous le parrainage de la région Bretagne intitulé : « Loi NOTRe : des opportunités de méthodes et d’organisation des services petit cycle et grand cycle (GEMAPI) à mener » le 27 janvier à 15 h.