Sécurisation du barrage de Tréauray sur les communes de Brech et Pluneret

IMG_0761Le barrage de Tréauray a été construit en 1959, avec un plan d’eau réhaussé d’un mètre en 1972. En béton, à contreforts et voûtes multiples, il relève de la classe C au titre de la sécurité des barrages.

Situé sur la rivière du Loch, il créée une retenue de 22 hectares et de 770 000 m3, qui constitue la réserve d’eau brute qui alimente l’usine de production d’eau potable de 1 250 m3/h qui dessert le secteur d’Auray à Quiberon et le réseau départemental d’interconnexions.

Ce barrage fait actuellement l’objet des travaux de sécurisation suivants :

Fonctionnement des hausses fusibles à puits déportés

  • divers travaux de génie civil et de clôtures

Le nouvel évacuateur a été dimensionné pour des crues de période de retour 300 ans (crue de sécurité) et permettre une surcote sans dommage pour l’ouvrage en situation extrême (crue de période de retour 10 000 ans).

Après les travaux, une passerelle pour piéton sera installée à la place du pont provisoire de chantier à l’aval du barrage.  Cette passerelle sera ouverte au public afin de franchir le Loch en toute sécurité sans passer sur le barrage.

Les intervenants sont :

  • maitre d’oeuvre : SAFEGE (Saint-Grégoire)
  • lot 1 génie civil : SETHY (Chavagne) et HYDROPLUS (Rueil Malmaison)
  • lot 2 équipements hydromécaniques : LE DU Industrie (Plouagat)
  • Bureau de contrôle technique : APAVE (Lanester)
  • Coordonnateur des travaux : SOCOTEC (Vannes)

Le montant des travaux s’élève à 1 125 000 € HT.

Les travaux se déroulent de juillet à décembre 2014.