Eau du Morbihan réhabilite ses réservoirs et châteaux d’eau

Parmi les infrastructures du service d’eau potable, les stockages constituent un échelon impératif permettant d’acheminer l’eau jusqu’aux abonnés. Sous formes de réservoirs au sol, parfois semi-enterrés et dotés de surpression, ou sur tour (château d’eau), leurs fonctions sont diverses :

  • hydraulique, permettant d’alimenter un secteur de distribution
  • sécurité, sous forme d’un stock permettant de pallier une interruption temporaire de production ou une casse sur le réseau
  • régulation, pour lisser des pointes de consommation

Le service de Distribution de Eau du Morbihan (111 communes pour 112 000 abonnés) compte ainsi 56 réservoirs, répartis sur le territoire, et partie intégrante des infrastructures de Distribution vers les abonnés. Un programme annuel de 500 000 € est dédié à leur réhabilitation. Sont ainsi remis à niveau : l’étanchéité, les organes hydrauliques, les équipements de sécurité, les clôtures et accès, les alarmes, surveillance et sécurisation des sites.

 

 

 

 

Le service de Production (221 communes) compte également 56 sites de stockage. Dans ce cas, ces réservoirs sont directement remplis par l’unité de Production associée et constituent les stockage “de tête” d’un secteur de desserte. Un programme d’investissement pluriannuel est également défini, pour, selon les années, 250 000 € ou 500 000 € par an.

 

 

 

 

Enfin, au titre de la compétence Transport, 6 ouvrages de stockage, associés à 6 sites de surpression et 200 km de canalisations de gros diamètres participent à la sécurisation départementale, en maillant le territoire et apportant les volumes d’eau potable nécessaires aux besoins à tout moment.

Afin d’optimiser et de renforcer cette sécurisation, 2 nouveaux réservoirs au sol, semi-enterrés, de 2 000 m3 chacun, construit sur le site de Kerguéro à Brech, seront mis en service avant la saison estivale 2019.