2020 : de l’excès au manque d’eau ?

La période d’octobre 2019 à avril 2020 a vu des précipitations excédentaires par rapport à la normale, ce qui a permis de recharger les nappes, de remplir les retenues et de remonter les débits des cours d’eau.

Mais depuis avril, la quasi absence de précipitations, cumulée avec de fortes chaleurs, ont  inversé rapidement et fortement cette tendance :

– de supérieure à la normale, le niveau des nappes est à présent globalement dans la moyenne en Morbihan

pour accéder au bulletin complet du BRGM, cliquer sur la carte

– de la tranche élevée, les débits sont dorénavant dans la gamme “faible”

pour accéder aux données de la DREAL Bretagne, cliquer sur la carte

Face à ces constats, des dispositions d’anticipation et de gestion des ressources nécessaires à la production d’eau potable et à la sécurisation de l’alimentation en eau sont mises en œuvre par le service public d’eau potable.

Pour économiser la ressource, dans la perspective de la saison estivale, il appartient à chacun d’être vigilant sur ses consommations et d’adopter les bons gestes, à retrouver sur www.laissepascouler.fr